Les actualités de la Roumanie pour le Mois de Janvier 2016 de Eastrategies

« Venez en Roumanie! », le Premier ministre Dacian Ciolos lance un appel aux PME : Le Premier ministre Dacian Ciolos, a été reçu par François Hollande le 20 janvier. « Il y a de belles opportunités pour des PME, notamment dans les secteurs de l’énergie et de l’agro-alimentaire », assure le Premier ministre roumain, en visite à Paris. Après avoir vu Angela Merkel, début janvier, le nouveau Premier ministre roumain, nommé le 17 novembre der- nier, a été en visite officielle en France. Les deux hommes se sont rencontrés « comme de vieux amis », selon les termes de François Hollande. Le président français a rendu hommage a l’ancien Commissaire européen à l’agri- culture, marié à une Française, qui « avait toujours veillé à donner à l’agriculture européenne les conditions de son développement ». Au menu: l’organisation d’une saison culturelle roumaine en France en 2018, à l’occasion du 100ème anniversaire de la création de la Roumanie moderne. Mais l’on a aussi beaucoup parlé d’économie, des Roms et de l’adhésion de la Roumanie à l’espace Schengen… Dacian Ciolos: « Durant mon mandat, qui durera jusqu’aux prochaines élections législatives, à la fin de l’année, j’aimerais attirer des entreprises françaises sur le sol roumain. Notre pays connait une croissance de 4%. Il y a de belles opportunités pour des PME, notamment dans les secteurs de l’énergie et de l’agro-alimentaire. Il y a aussi le projet européen de laser de grande puissance, en cours de construction, qui pourrait intéresser des sociétés spécialisées dans les domaines informatique et médi- cal. Pour les inciter à venir, nous devons mener une réforme administrative et poursuivre le développement d’in- frastructures. Nous devons aussi leur offrir des facilités fiscales. » Concernant l’entrée de la Roumanie dans l’espa- ce Schengen, Dacian Ciolos a déclaré : « Depuis des années, la Roumanie remplit les conditions pour entrer dans l’espace Schengen. Si rien ne s’est passé, c’est essentiellement pour des raisons politiques, liées au haut niveau de corruption qui régnait dans le pays. Mais la situation s’améliore. Les derniers rapports européens sur les « mécanismes de coopération et de vérification », qui mesurent les progrès réalisés en matière de réforme du sys- tème judiciaire et de lutte contre la corruption, sont positifs.

Lire la suite:Eastrategies Roumanie

Be Sociable, Share!

Ajouter un commentaire